31/08/2006

Des explications complémentaires s'imposent...

... Oui parce que je pense que j'ai pas été très clair sur cette histoire de mutation de mon copain.

Ced et moi ne sommes pas originaires de la région Parisienne. Lui vient du Vaucluse(vers Carpentra, Avignon...) et moi je viens de la région lyonnaise. On s'est chacun retrouvé sur Paris pour des raisons professionnelles et c'est ici qu'on s'est rencontré, il y a 2 ans. Pour rappel, à l'époque je sortais d'une relation de 7 ans avec mon ex, qui m'avait trompé....bref.

Lorsque j'ai trouvé du boulot à Paris, je savais que se serait provisoire parce que je voulais retourner vivre à Lyon. Mon copain de l'époque (mon ex aujourd'hui) y vivait et ma famille et beaucoup de mes amis habitaient aussi la région.

Pour Cédric c'etait pareil. Il n'a pas eu le choix et a été affecté à Paris pour travailler, tout en sachant qu'il demanderait sa mutation dès que possible pour retourner vivre dans son sud natale.

Puis nous nous sommes rencontré. Quand les choses ont commencé à être sérieuses entre nous (c'est à dire très rapidement, pour tout dire) il a été soulagé de constater que je ne voulais pas, à l'époque, rester vive sur Paris. Comme on savait tous les 2 qu'il me serait dificil de trouver du travail hors des grandes villes, on a fait, dans un premier temps, un compromis, et ainsi, lui décidait de demander sa mutation sur Lyon et Montélimart (sachant que s'il était accepté à Montélimart, il serait envoyé en mission, la plupart du temps à Lyon, ce qui était l'idéal).Ensuite, plus tard, j'aurai essayé de trouver plus dans le sud pour nous rapprocher de chez lui...

Oui, mais où est le problème dans ce cas là me direz vous? Mon copain est plutôt conciliant alors de quoi je me plains? Vous avez raison, j'suis une sale gamine capricieuse. Seulement, le temps à passé et je me suis habituée à vivre à Paris, et aux commodités que celà apporte. J'arrive à peu près à m'arranger des inconvénients liés à la ville. J'ai découverts que j'aimais vivre en ville quand j'ai amménagé dans un appartement étudiant le temps de mes études. Fuir la campagne de mes parents était un soulagement, d'autant plus que j'avais toujours cette oasis de verdure le we.

Si nous déménageons à Lyon, Ced ne veut pas habiter à moins de 50 km (pourquoi cette distance? Sans doute parce qu'en commençant à faires des recheches sur les maison à acheter dans la région Lyonnaise,  c'est à cette distance que les grosses maisons vraiment belles commencent à être abordables pour nous) de Lyon. Je ne lui demande pas qu'on habite en centre ville. L'avantage de Lyon, c'est qu'il suffit de faire une dizaine de km pour se retrouver dans la verdure...(pas util d'en faire 50.....) et qu'on peu trouver de quoi se loger convenablement.

Mais Ced n'en démord pas. Il veut pouvoir être bien chez lui quand il rentrera de mission. Il pourrait l'être sans partir aussi loins de Lyon. Et sous prétexte qu'il demande sa mutation dans MA région, il s'en fout de savoir que je vais galérer avec les trajets quotidiens pour aller bosser, que quand il sera pas là, je vais être toutes seule à Pétzouille Land à n'avoir que peu d'activités à faire à pars les tâches ménagères...que j'ai de très très forte chance de ne même pas être à proximité des ma famille et mes amis (qui habitent soient en ville soit à moins de 20km)... Pour lui je lui dois bien ce sacrifice...

Ca peu paraître logique d'ailleurs. Le soucis c'est que j'ai bien réfléchis à tout ça et que j'me suis rendue compte que je serais plus malheureuse de vivre dans ces conditions, dans la région Lyonnaise, que de rester à Paris.

Entre autre, à la longue j'ai pas mal cotoyé les gens du sud, la famille de mon copain et ses amis. Ce n'est pas méchant ce que je vais dire, mais ils ont une mentalité bien à part, hyper chavins à critiquer tout ce qui ne vient pas du sud. Du coup, ils n'ont aucune ouverture d'esprit et restent cloîtrés dans sud fétiche à pourrir dans leur petites existences frileuses et sans intérêt (bon ok, j'me suis peut être un peu emballé...Mais les vacances que je viens d'y passer ne m'ont malheureusement pas fait penser le contraire, au contraire, elles m'ont conforté dans mon opinion...). Je ne veux pas généraliser mais c'est, du moin, le cas de l'entourage de mon copain. Et ce point fait que ça me gêne énormément étant donné que ce seront les gens que nous seront amené à fréquenter si nous nous installons là bas. En outre, j'ai beaucoup de mal à supporter la vie en communauté des petites villes et villages. On ne peu rien faire, pas acheter sa baguette de pain, se tordre la cheville ou dire une parole sans que tout le monde soit au courant. J'aime l'anonymat des grandes villes. c'est ma protection à moi, mon jardin secrêt....

Voilà je pense vous avoir un peu éclairci la situation.

En outre, pour te répondre Babydols, ça fait maintenant 4 ans que je suis sur Paris, embauchée dans la même boîte. Plusieurs amis de Lyon à moi y sont également. Je me suis également fait de nouveaux amis ici, collègues de boulot aussi, nouvelles habitudes.... et c'est vrai que je ne suis peut être plus aussi prête qu'avant à tout lâcher....et si maintenant, ma vie c'était ici? Pour Ced, ce n'est pas envisageable. En outre sa famille lui manque énormément. Et comme on l'aura compris, elle a énormément d'emprise sur lui (notemment sa mère!!! elle n'est pas méchante et ne veut que le bien de son fils, évidemment, mais elle est parfois trop présente, bien qu'elle se soit déjà bien calmée quand j'lui ai fait comprendre, il y a 1 ans 1/2, que maintenant Ced n'était plus un enfant, et que c'étais avec moi, désormais, qu'il partageait sa vie et ce qui va avec). Ma famille me manque aussi, et j'aimerai pouvoir les voir plus souvent aussi. Mais je n'éprouve plus le besoin d'habiter tout près d'eux (en faite j'ai toujours refusé d'habiter le même village que mes parents...).

voilà, j'ai discuté de tout celà avec mon meilleur ami hier soir. Ca m'a fait un bien fou de sortir et de le voir en tête à tête hier soir... Malheureusement lorsque j'suis rentrée vers 00h30 hier soir, on s'est à peine décroché 2 phrases avec Ced.... on est vraiment dans une sale impasse, buté aussi bien l'un que l'autre alors qu'on tient encore l'un à l'autre...Que faire?

12:45 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

30/08/2006

CoCo speed, mais finalement c'est pas plus mal...

... Bon avec mon nouveau projet, j'ai moins de temps pour poster. Je privilégie mes pauses pour aller consulter vos blogs.... En plus je vais très certainement changer de bureau, et là, c'ets sure, je ne pourrais plus du tout consulter vos blog et poster dan slemien pendant la journée... la loose...

Je suis contente d'être occupée, ça m'évite de cogiter sur mon sort et de me regarder le nombrile.

Suite des évènements avec mon copain:

On a discuté hier soir, un peu. Il a commencé la soirée par m'ingnorer et aps répondre quand je lui parlais. Quand je lui ai demandé s'il le fasait exprès, il m'a répondu "oui", qu'il avait décidé de m'en faire baver comme je l'ai oi même fait. Quand je pétais un cable il ne disait rien et là tout à coup il décide qu'il en a mare alors il me rends coup pour coup. J'lui ai signalé que j'trouvais ça nulle comme comportement. S'il a décidé de me perdre, il ne pourrait pas mieux s'y prendre.

Ensuite, il est venu discuter. Ilme demande de lui donner une réponse : Est ce que je veux le suivre à Lyon et sous quelles conditions.

Il m'a dit qu'il faudrait que j'énonce mes conditions, qu'il énonce les siennes et qu'on essaye de faire un pas l'un vers l'autre. Ce qui me chifonne dans tout ça, c'est que je parierai que les mots qui sont sortis de sa bouche hier soir n'étaient pas les siens. Il a du parler à quelqu'un (au hazard: sa mère!!!!!) qui lui a conseillé de procéder comme ça.

Moi ce que je lui ai dit c'est qu'il ne redemande pas sa mutation sur Lyon et qu'il se focalise plutôt sur des endroits qui lui plaisent... pourqu'il ne me reproche jamais d'avori fait un sacrifice. Après, je le suivrais (j'en doute) ou pas... De toute façon où que j'habites au finale n'a pas vraiment d'importance puisqu'il partira des semaines entières, et reviendra pour de longs jours de repos..alors qu'il revienne à Lyon, Paris où Montélimarre pour ses repos, c'est pareil!!!

Les filles: Babydols, Littles Bouriquet, Perfect Slim, Pussy Cat, Ermione, Sixteen ...(et celle qui m'on abordé le sujet et que j'oublie..oups) je vous rassure. J4ai des attache sur Lyon puique mes parents et deux de mes soeurs habitent la région...mais si j'habite trop loins de Lyon ou de chez eux, c'est sure que je ne les verrais pas souvent....

Je ne perds pas beaucoup à parir en région Lyonnaise puique je serais dans ma srégion. Seulement, je veux qu'on règles tous les pb avant qu'il accepte une mutatin là bas...après il pourrait me repprocher mon choix.

Perfect Slim pour les cours, c'est tout simplement qu'il a oublié mes affaires.. Je ne crois pas qu'ils ai capté que c'était des aliments "minceur". C'est jsute qu'il a une tête percée, alors que moi, je m'éfforce de penser à tout et de toujours, surtout, penser à son bien être.. c'ets ça qui me fait de la peine...il n'a pas pensé à moi...

Babydols j'ai effectivement bien conscience que mes TCA on une bonne part de responsabilité dans les difficultés que je travers en ce moment.

Cedric est au courant de tout, je ne lui ai rien caché... mais il est désemparé face à ce mal qu'il ne comprends pas. Il ne sait pas comment réagir et quoi qu'il essaye, je lui fais comprendre que c'est vain, que ce sont des choses que j'ai déjà tenté...

sinon, au aite ça n'a rien à voir, mais j'ai oublié de te dire que Scott avait ADORE les jouets que tu lui a acheté..il ne joue qu'avec ça en ce moment!!!lol

 

Bon voilà, la situation n'est pas simple. Ce soir je vois mon meilleurs amis. Je l'ai eu au téléphone hier soir et sentant que ça n'allait pas, je lui ai tout raconté... je n'avais pas envie de voir du monde mais il ne m'a pas vraiment laissé le choix. Pour vous montrer dans quel état de mal être se trouve mon copain, j'vais vous dire la réactin qu'il a eu quand j'lui ai dit que je voyais M ce soir (avec qui Ced s'entend super bien):

Ced: "qu'est ce qu'il se passe, il est fâché, il veut pas me voir moi?

Moi: "mais c'est mon meilleur amis, c'est normal qu'il veuille me parler"

Ced: "quoi, tu me le met en concurence maintenant?"

Moi: "tsss, il a senti que je n'allais pas, c'ets pour ça qu'il veut me voir moi..."

Ced: "pourquoi tu me l'a aps dit plus tôt?"

Moi: "Ben parce que tu ne m'en a aps laissé le temps..."

Vous voyez, il prend tout mal (et moi aussi) et tout est sujet de dispute... J'en ai ma claque...

12:42 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/08/2006

les choses n'ont pas l'air de s'arranger...

...désolée, mais je n'aipas eu le temps de passer poster plus tôt... Ca y est, c'est belle et bien la reprise... Mes chefs se sont souvenu bien rapidement, que j'existais et je suis affectée sur un nouveau projet, en remplacement d'une collègue. et vous savez pourquoi? Je vous le donne en 1000. Cette collègue est enceinte, et ça se passe pas très bien, elle est assez faiguée et pas au top physiquement. Et évidement, la tâche qu'elle devait effectuer sur se projet, requière disponibilité, peps et endurance.... Et à qui ils on pensé pour rattrapper le rettarde: au pompier de service: CoCo!

Bon, je ne me plainds pas aprce que au moins j'ai du boulot et ça m'occuppe, surtout l'esprit, ça m'empêche de trop cogiter... Mais bon, j'ai pas fini ma mise à jour de vos blog moi...lol. bon sinon, les choses ne s'arrangent pas avec mon copain. Hier il ne travaillait pas. Je neme faisait pas d'illusion, je savait qu'il ne rangerait pas nos affaires des vacances, et je pensait bien qu'il ne toucherai pas au linge sale... Néamoins, je lui avais demandé s'il pouvait faire quelques courses, le frigo étant vide. Il devait me joindre dans la journée pour la liste de course, parce qu'il n'a pas voulu prendre de notes quand je lui ai fait l'inventaire.

N'ayant pas d'appel dans la journée, j'en ai déduit qu'il n'y était pas allé. Je rentre, je vois du pain frais, alors je lui demande, et il y était effectivement allé...... Bien, me dis je.. y'a du progrès... il s'autonomise...

Oui,mais sauf qu'il a pris que 2 brisoles, a oublié la moitier de ce que je lui avaisdemandé. Il n'a pris que des choses pour lui (viande, pains de mie, yahourt...et encore que 8 alors qu'il sait qu'il ne lui fut que 2 jour pour finir de telle quantité, soda...) et il avait évidement oublié, entre autre, les fruits et mes yaourts 0%. J'y suis donce retournée furax...

Et comme je suis trop conne et que je voulais pas gâcher la soirée, je me suis calmée, et je lui ai même repris des yaourt... et je suis rentrée, avec le sourire... Il n'a rien dit, même pas un mot d'excuse... et moi je n'ai reparlé de rien...jusqu'à ce matin, où  j'y ai repensé en partantau boulot..la la pression est bienmonté et pour ne pas exploser, je l'ai appelé pour lui dire que j'avais quand même trouvé son attitude hyper égoîtse et qu'il faudra qu'on en reparle ce soir. Lui a répondu qu'il n'y a rien a discuter. voilà, où on en est. Je ne sais plus quoi faire. Je ne vois que la rupture pour nous sortir de cette impasse... ça me fait mal, mais je ne peu pas continuer comme ça. J'ai pleuré dans le bureau d'une collègue ce matin en arrivant. Je ne peu pas continuer à tout prendre sur moi comme ça.

J'en ai gros sur la patate, comme on dit chez moi. J'ai vraiment les boules... Mais qu'est ce qui a bien pu se passer. Qu'est ce qui nous arrive...je ne comprends pas, vraiment, comment on a pu en arriver là.

Bon je n'aborde même pas la question alimentaire puisque j'ai décidé de ne manegr que le stricte minimum pour ne pas tomber dans les pommes et de rejetter le superflux... C'est n'importe quoi, mais c'est ma façon de réagir à moi...

18:05 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/08/2006

Je ne sais pas par où commencer....

... Peut être devrais-je commencer par vous remercier toute pour les commentaires que vous m'avez laissez pendant mon absence...J'ai été très touchée de voir ces marques d'affection et de voir que je vous avais manqué. Ca m'a fait un bien fou, vous ne pouvez pas savoir...alors encore une fois: MERCI.

Bon abordons le sujet qui nous intéresse vraiment: mes vacances.

Un petit rappelle des faits ne sera sans doute pas du luxe:

Avant nos congés, il y avait pas mal d'orage dans l'air avec mon copain. On se disputait pas mal et l'origine de ses disputes étaient souvent des broutilles liées à notre quotidien... Evidement celà cachait un mal être beaucoup plus grand... on s'en est rendu compte pendant nos congés.

Inutile de faire durer le suspence plus longtemps. Vous l'aurez sans doute compris, mes vacances se sont très mal passées. Nous n'avons pas fait de réservations cette année pour pouvoir passer du temps dans nos familles...Ca a été notre première erreur. Ne pas nous retrouver un peu seuls a été fatal. Ensuite, nous avions prévus de faire toutes sortes d'activités (kayak, rafting, quad, jet ski, cours séjour à la mer...). Nous avons fait du kayak....mais pas en ardèche comme c'était prévu. Mes beaux parents y on mis leur grain de sel et nous on fait comprendre que c'était ridicule d'aller là bas alors qu'on pouvait en faire sur place...sauf que ça n'avait rien à voir, bref. On s'est retrouvé sur la Sorgue, un petit cours d'eau tranquille à faire une courte balade et le lendemain, sur le canal qui passe derrière chez mon copain...j'avais peur à cause des araignées, et javais du mal à manier mon cayak à cause du courant et de l'étroitesse du canal...

Pour le séjour au bord de la mer, ça a aussi mal tourné. Mon copain n'était pas motivé et ça je l'avais bien compris...résultat, on a rien réservé avant d'y aller, et quand on s'est pointé sur place, évidement, tout était complet... on a passé la journée sur place et on a du rentrer le soir chez mes beau parents alors que je commençais sérieusement à étouffer... Premières grosses disputes, j'ai gâché la journée, je n'avais plus envie de m'amuser. Ca c'était le mercredi.

Avec mon copain, on se met d'accord pour revenir y faire du jet ski... il se dit que se serait simpa de proposer à un copain. Je prends les réservations (le samedi parce que le copain travaille la semaine) et là lorsque le copain décline la proposition, c'est mon copain qui n'a plus non plus envie. Résultat : on annule.

Pour ce qui est du rafting et du quad, je n'ai même pas pu placer ces deux activités, puisque en pleins pendant le séjour prévu chez mes parents, il a fallu redescendre dans le sud parce qu'un collègue à mon copain venait y passer 4 jours....on n'a pas fait un seul we dans ma famille..et on a passé les 2/3 du temps dans la famille de mon copain. Résultat, les disputes allaient bon train. Je me réfugiais à la piscine de mes beau parents (heureusement qu'elle était là celle là...pauvre chérie malheureuse, me direz vous, elle n'a qu'une piscine pour se divertir...c'est sur, vu de ce point de vu, je suis qu'une gamine pourrie gâtée...) la journée pendant que mon copain faisait des trucs avec ses potes (vtt de descente: trop dangeureux(surtout avec eux et dans les conditions où ils en fond), j'avais pas envie de me tuer), visite de la région (j'avais déjà tout visiter, et me retrouver coincée dans une voiture avec 4 gars complètement gamins et immatures qui passent leur temps à critiquer tout ce qui n'est pas du sud, et tout ce qui n'est pas masculin, très peu pour moi), jeu de pétanque (ca va bien 5 minutes, j'ai essayer,mais quand on ne fait que ça, au bout d'un moment, ça gave...).

Alors forcément, mon copain m'a reproché de ne pas m'intégrer et de ne pas vouloir faire d'activité avec eux. Quand je lui disais que je m'ennuyais, il disait qu'il ne comprennnait pas parce qu'il me proposait pleins d'activitées...jai essayé de lui dire que c'était pas des choses que j'aimais faire et qu'à ce compte là, je préférais rester à la piscine.... Il n'a rien voulu entendre, pour lui j'y ai mis de la mauvaise fois....il n'a pas essayé de comprendre, même quand je lui ai donné cet exemple, pour lui expliqer que le choix qu'il me proposait ne me convenait pas. Je lui ai dit:"c'est comme si je te demandais de choisir entre des haricots verts, des endives, de la courgette et des tomates, sachant que tu détestes les légumes, et que je ne comprenne pas pourquoi tu te plainds alors que tu as pleins de choix...". Ben non, il a pas vu le rapport...bref...

Est ce que je dois aussi vous parler de l'épisode avec ma belle mère? Ca a fini de m'achever.. Voyant qu'on se disputait beaucoup, mon copain a fini par lui dire que ça n'allait pas fort entre nous...vous savez tout ce qu'elle a trouvé à lui dire: "pense à vite fermer ton compte joint pour pas qu'elle (en l'occurence moi, pour ceux qui n'auraient pas tout suivi) ne le bloque"...

C'est intelligent ça comme conseil...  et en plus ça prouve qu'elle me fait bien confiance... Je ne suis pas avec mon copain pour son argent, vu qu'il n'a pas une paye de ministre... J'ai donc chopé ma belle mère pour mettre les points sur les "i"... s'il y a bien une chose qui me blesse c'est qu'on mette en doute mon honnêteté. Je lui ai expliqué que je n'étais pas vénale, que si c'était le cas, je ne me serait jamais mise avec son fils, malgré les quelque éconnomies qu'il a, que j'aurait très bien pu trouver un gars fortuné, ils y en a pleins qui gravitent parmis mes connaissances...je lui ai aussi expliqué comment on fonctionnait financièrement et je lui ai déballé toutes les dépenses qu'on faisait, et comment on y contribuait chacun à notre façon...elle a pu voir que je prenais à ma charges plus des 2/3 des dépenses de notre couple afin d'épargner au max son cher et tendre "petit"... j'étais hors de moi et elle l'a vu... Elle m'a juste dit qu'elle avait dit ça pour qu'aucun de nous 2 ne soit lésé dans l'histoire...

moi j'lui ai répondu que même si on finissait par se séprarer en étant très fâcher, à se déchirer, jamais au grand jamais je n'irais me vanger avec des questions d'argent....bloquer les comtes, voler les économies de mon copain.... Ca ne me serait jamais venu à l'esprit....Apparement à elle, si (vous croyez que je doit m'inquiéter???)

Je lui ai aussi expliqué que je prennais à ma charges toutes les tâches ménagères: repas, linge, courses.. et que ced ne m'aidait pas...(sa réponse à lui c'est qu'il prend à sa charge ce qui concerne ma voiture et mes pétages de plomb en publique..mais ces pétages de plomb n'existeraient pas si tout le reste allait bien).

Maintenant qu'on s'est expliqué avec ma belle mère ça va mieux...elle me dit qu'elle me comprend, qu'on ne peu pas essayer de faire changer l'autre, que si on a des pensées fondalement différentes, il vaut mieux se séparer... mais elle comprend parfaitement mon point du vue...ce que je crois surtout, c'est qu'elle ne veut plus que je reste avec son fils depuis que je lui ai dit que je ne voulais pas d'enfant, alors que mon copain, oui. Elle m'a clairement dit que ça ne le ferait pas et que tôt ou tard, se serait cause de rupture.. alors tu m'étonnes que maintenant elle me donne raison... elle veux plus de cette belle fille gênant et indocile (bon j'sais pas si ça se dit ça....lol, mais on aura compris le sens) dans ses pattes.

Voilà où on en ai....Mon copain ne cède rien et moi je reste campée sur mes positions...

Il y a aussi la question de la mutatin de mon copain. Il a demandé Lyon parce que je suis originaire de là bas...en contre parti, il exige qu'on habite le plus loin possible de lyon (minimum 50km)...ce qui fait que je devrais me taper, au minim plus de 100km par jour (dans l'hypothèse où je serai envoyé en mission dans les 50km....sinon ça pourra aller jusqu'à 200, 300km par jour...). Je me retrouverai aussi perdue toute seule dans la cambrousse pendant que lui sera absent des semaines entières à cause de son boulot!!! mais ça bien sur faut pas que je me plaigne, je serais dans ma région....pour être honnête, je ne suis pas fondamentalement attachée à Lyon. Paris me plait et je préfère y rester que me retrouver perdue dans la campagne profonde loin de tout. Je suis d'accord pour ne plus habiter en ville même... on peu trouver des coins à la compagnes à moins de 10 km de Lyon....tout en ayant des accès faciles à la ville (c'est tout ce que je demande)...Mais me retrouver au fin fond de nul par et seule en plus...non merci....

Voilà, je vous ai dressé brièvement (ah bon???) un topo sur mes vacances et mes problèmes de couple. Pour être honnête, on est au bord de la rupture avce mon coapin, même si lui se refuse à l'admettre... Le seule point qui nous lie encore c'est qu'on est amoureux l'un de l'autre (bien que pour moi quelque chose s'est cassé pendant les vacances....) et que sexuellement ça se passe à merveille...mais celà ne suffit pas, n'est ce pas...?

Ah oui, autre catastrophe, j'ai pris au bas mot 3kilos pendant les vacances, et j'ai eu la confirmatin que ma balances enlevait 2 kilos. Je suis partie j'étais sur ma balances à 52kilos (donc 54kilos en vrai..beurk), et je revient avec 55 kilos (donc je fait en vrai 57 kilos!!!!!! ). C'est pas grave, pace que j'ai l'appétit complètement coupé .Hier je n'ai mangé qu'une tomate à midi et le soir, une tomate, quelques haricots juste cuit à l'eau, un yahourt aux fruits 0% avec quelques céréales all bran...

et aujourd'hui, rien pour l'instant à part du café...

Bon allez, je file sur vos blog, j'ai beaucoup de retard......

Encore merci pour vos coms....

13:27 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

04/08/2006

le jour J...deuxième....

... ca y est, cette fois on y est. Je suis en vacances ce soir, et ce pour 3 semaines. Je serais de retour le 28 août. Je ne pourrais sans doute ps poster pendant mon absence et je peu vous dire que vous aller me manquer énormément: vos coms, vos blogs, votre soutient....

Ces vacances vont me faire du bien, et vont faire du bien à mon couple. Déjà décompresser par  rapport au boulot...les derniers mois étaient vraiment speed... mais c'est vrai que quand je suis bien occupée, au moins, je n'ai pas le temps de m'ennuyer, ni de trop cogiter...

Ensuite j'espère qu'on va pouvoir régler nos soucis avec mon chéri. Quand je suis rentrée, hier, il avait fait la poussière, passé l'aspirateur et laver par terre... Bon, ok, le dépoussierant, l'apirateur et le saut n'étaient pas ranger... et c'est vrai que 'sila fait ça c'est parce qu'il m'avait au préalable demandé ce qu'il y avait à faire, mais c'est déjà un pas en avant... espérons que ce n'est pas seulement en réaction avec mon petit énervement de cette semaine et que c'st le début de bonnes habitudes...lol

du coup, avecce que j'avais déjà fait en début de semaine, je pars avec un appart tout propre et rangé.... Je sais c'est débile d'avoir fait faire la poussière juste avant de partir sachant que l'appart sera femré pendant 3 semaines, mais au moins, c'est tout propes,je n'ai aps l'impression que c'est fait  moitier, et il y aura moins d epoussière à enlever au retour....

Râlàlà, que de considérations primordiales, j'ai parfois l'impression d'avoir une vie vraiment palpitante...lol. Y a des moment où j'aimerai bien avoir une femme de ménage pour faire tout ça à ma place..;mais quand j'y réfléchit, j'me dit que ça n'irait pas..j'suis trop chiante, genre limite un peu manique (heu pas encore Monk...n'est ce pas Perfect Slim , mais parfois pas loin...lol) et je repaserai systématiquement derrière....

Donc vous imaginez bien que chez les bidochons de l'autre soir, je suis vraiment pas à l'aise... Quand elle était à la maternité, elle avait tellement de linge à laver (genre pour en venir à bout il aurait fallut faire entre 20 à 30 lessives, je ne ments pas...et dire que je pête un cable dès que j'ai une machine de retard..y'en a qui s'membête moins que ça...lol) que je lui en avait pris un peu pour l'aider.....j'peu vous dire que j'ai lavé son;linge à part et qu'en suite, une fois fini, j'ai fait tournée ma machine avec de la javel...

bref, je vais arrêter de parler chiffon.... et de casser du sucre sur cette malheureuse femme..ben oui quoi, c'est pas facile d'être toute la journée à s'occuper de ses enfants. Sisi, j'vous assure qu'elle croit que c'est une bonne mère, et que pour elle, élever ses enfants consiste à les habiller le matin (et encore, quand le fils à école) et éventuellement leur donner à manger si le père est pas là...). On voudrait pas en plus qu'elle leur donen l'amour et l'attention dont ils on besoin....

Tu sais quoi Besoin de maigrir y'a des moments où j'la dénoncerais bien aux services sociaux...pauvre gosses va... je le ferai peut être si j'étais assurée que les gamins seraient placé dans une meilleur famille....

Bon allez, il est temps pour moi de vous faire mes "aurevoir".

Oph tu es de retour et c'est moi qui m'en vais...snif....mais c'est pour mieux se retrouver à mon retour!!!

Save, je profiterai bien des fruits et légumes gorgés de soleil du sud... c'est vrai que c'ets vraiment un pure bonheur les saveurs qu'ils ont là bas...

Pussy Cat je vais bien profiter de mes 2 zom....lol je revois mon bébé d'amour ce soir, espérons qu'il ne me fera pas la tête et qu'il me fera pleins de calin...lol

Gros bisous à toutes et tous!!!!!

12:19 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook |

03/08/2006

une soirée chez les bidochons....

... et oui, je peu vous dire que je connais (et j'en suis aps fière) la famille qui incarne de façon parfaite les célèbre bidochons.....

Je vous raconte brièvement (ouai comme si j'avais l'habitude de faire dan sle bref et de ne pas vosu inonder de détails....lol). Hier soir on était invité chez un collègue de boulot à mon chéri.... je vous dresse le portrait de la famille. Lui, il a 24 ans et elle 33 ans. Elle a un gamin de 8 ans, et ils viennent d'avori ensemble un petite fille, qui a maintenant 8 mois. Il y a 2 ans, elle haitait Rouen et travaillait là bas. Lui, ayant marre de faire les aller-retour Paris-Rouen lui a posé un ultimatum (tiens, lui aussi, décidément c'est la mode...lol) Pour se débarasser plus où moins d'elle: soit elle emménageait à Paris, soit ils se séparaient. Elle ni une ni 2, y voyant une trop belle occase de se faire entretenir, a lâché son boulot, a touché le chomage ( parce qu'ils sont apcsé) a pris son gamin sous le ras et a débarqué à Paris. (où la vilaine CoCo langue de vipère....vous croyez? Pas tant que ça..attendez la suite...).

Il y a plus d'un an, arrivant en fin de droit pour le chômage, elle a trouvé une solutionpour ne pas retourner bosser: faire un gamin dans le dos de son copain... c'est aps plus compliqué. donc mademoiselle passe ses journée à la maison.... et pourtant, leur intérieur est un cata niveau hygiène.... vous connaissez l'émission c'ets du propre? les apparte dégueu que 2 nanas remettent en état? Ben chez eux c'est comme ça...une horeur. Beurk....sans dire d'être manique de la propreté, il y a quand même deslimites à ne pas dépasser...Ah mais oui, mais quand onpase sa journée à picoler, et donc à faire la sieste, c'ets aps facile de tout gérer..et non.... Ah bah oui, j'vous aiaps dit, c'ets une famille de pioches... Ils sont bouré à longueur de temps.. c'est vriament pénible de les voir comme ça... D'autant que du coup, ça engendre des disputes d'ivrognes sans arrêt... Bref, tout ça pour dire qu'hier, après les 15000 apéritifs qu'ils on pris, à 22h, elle se décide à faire à manger, des pommes de terres sauter (que j'ai moi même épluché et coupé et mises à cuire sinon on y était encore) et des steakc et des merguez...moi j'ai passé mon tour sur la viande, étant donné qu'elle n'avait pas mis la viande au frais à son retour des courses dans l'aprem.... vive la fraicheurs des aliments. Là dans la cuisine, elle m'a bavé sur l'épaule e, pleurant que son copain ne voulait pas la demander en mariage (ah bon, ça t'étonne? tu es tellement la femme au foyer modèle qu'on se demande bien pourquoi....où le grand retour de CoCo la vipère...lol).

Pendant ce temps, elle n'oubliait pas de finir son verre et de le remplir plus vite qu'il ne faut de temps pour le dire... moi j'avais envie d'un truc c'était d eme barrer de cette cuisine pour plus avoir a supporter son babillage d'ivrogne...je déteste ce genre de discussion de comptoire... Bref, à un moment je vais me laver les main, et là, à mon retour, elle est allée rejoindre les garçons dans le salon...ouf (en oubliant d'arrêter le feu sous les casserol..oups, ça a tout cramé)... puis elel a pris l'air sur le balcon, elle était toute rouge...genre vraiment pas bien...

Ensuite elle a disparut, et quand j'ai demandé où elle était, son copain m'a dit qu'elle était allé se coucher..si, si, vous n'allucinez pas...on ne l'a pas revu... La honte, abandonner ses invité comme ça, alors qu'on était même pas encore passé à table... et sans dire au revoir..; la honte....

Je vous passerai les détaille sur sa façon de nettoyer sa petite au moment de lui changer sa couche (un coup de lingette en surface, et hop emballé c'est pesé), allongée sur une serviette pleins de pipi/caca, que je ne laisserai même pas àmon chien, tellement elle était dégueu ..elle mériterait qu'on la déonce aux service sociaux pour le peu de soin qu'elle accorde à ses enfants(elel s'est pa sdu tout occupé du garçon qui a passé la soirée puni dans sa chambre, et n'avait toujrous pas mangé à 23h)...après, elle voulais laisser sa petite trainer par terre (vous savez, là, on évidement, on n'a pas tous marché avec nos chaussures dégueu) seulement vêtue d'une couche et d'un tshirt...à 22h hier soir alors qu'il faisait plus que frais... lamentable...

bref j'en aurais encore tellement à raconter...je prendrais le temps une autre fois...

je n'ai aps le temsp de répondre personnelement à tous vos message, seulement ceci :Pussy Cat tu ne me blesse nullement, au contraire j'aime bcp tes coms pleins de bon sens...Sixteen, bon retour ici!!! et j'espère que ton morale va revenir... Besoin de maigrir bienvenue sur mon blog,mercipour ton message..dès que j'ai le temps, j'irai lire le tiens.... Save et Perfect Slim je pense que ces vacances vont nous faire le plus grand bien effectivement..et si en prime je peu perdre un peu, se serait super!!!

Bon j'ai une tuile au taff faut que j'y retourne...

15:46 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/08/2006

premier bilan....

...c'est peut être encore unpeu tôt pour desser un bilan suite à l'ultimatum (je n'aime pas trop ce mot, mais bon s'en est un, faut pas que je me voile la face...) que j'ai lancé à mon chéri. Hier j'ai eu une volée de sms...il voulait être rassuré. Il mettait un ton humoristique dans ses sms, mais je sentais l'angoisse qu'il ressentait. Le soir également, il voulait me faire promettre que je serai toujrous là. Moi je lui ai répondu que oui, s'il y avait des efforts de fait. C'est bien qu'il ai un peu peur. Jusqu'à maintenant, il s'était laissé porté, tout était si simple. Je suis autant fautive que kui, je lui ai donné de mauvaises habitudes.

Malgré celà, ça ne nous a pas empêché d'avoir encore un accrochage hier soir. Pour des broutilles...parce que j'avais mal au ventre, le ventre gonflé par la douleur, qu'il m'a interrompu quand j'allais vomir. Ca m'a mise de mauvaise humeur. Du coup, j'ai mal réagi quand il a mis ses mains sur mon ventre. Je lui avais menti 1/2 plus tôt quand il m'avait demandé si je vomissais encore. Je lui avait répondu que non... Pendant notre accrochage, je lui ai envoyé dan sla figure que si j'étais mal, c'est parce que j'avais mal au ventre, parce que j'avais mangé et pa spu vomir...aprce que je ne sais plus garder un repas sans me tordre de douleur. Lui pensait qu eje n'avais pus mes douleurs au ventre, parce que ça fait longtemps que je ne m'en était pas plaint. Je ne dit plus rien là dessus parce que ce doit être lassant d'avoir toujours quelqu'un à ses côté qui a mal quelque part.

Je préfère me taire. Mais ce n'est pas parce que je ne dit rien, que la douleur a disparût. J'apprends juste à vivre avec, en me la fermant .j'ai riend e mieux à faire. De toute façon, quand on dit qu'on a mal, les gens répondent qu'il faut aller voir un médecin....mais merde comme si j'avais attendu que la douleur passe. J'ai vu 3 gastros, tous plus impuissants les un que les autres. Maintenant que les TCA sont de retour dans ma vie, je ne veux aps retourné en voir un....il verra que mon estomac est devenu petit...il devinera sans doute que je vomis...Si c'est pour entendre dire: "faut vous forcer à manger et il faut arrêter de vomir".... non merci mais c'est pas la peine. Je le sais tout ça..arrêtez de me prendre pour une débile. Si tout était si simple, croient ils que j'en serais là? S'il suffisait de vouloir pour tout arrêter? Mais encore faut il vouloir...

Bref, voilà, j'suis fatiguée de tout ça. Les vacances vont être un bon breack j'espère.... Little bouriquet, ça me touche beaucoup que tu dises que ne pas me lire va te manquer..je ne pensais pas qeue le récit de ma tite vie nombriliste pourvait avoir de l'intérêt... lol. Effetcivement, je pars 3 semaine. Je serais de retour le 28 aout. En faite unpart unpeu cehz mes beau parents dansle vaucluse et un peu chez mes parents vers lyon. Mais on va essayer de faire pas mal d'activité touts les 2 pour se retrouver un peu...on en a besoin.

Perfect Slim j'ai fini de lire ton blog (j'avais le mot de passe, comme c'est le même que Babydols et Oph) hier après midi au boulot...pô bien..mais je n'ai rien à faire en ce moment. Ca a bien occupé mon temps...lol. Oui tu es comme moi, tu n'interdit rien, même si tu essaye de limiter les sucre. Moi j'me dit que l'interdit engendre la frustration et que c'est l'invitation aux crises... LA différence ave ctoi, c'ets que moi je stagne complètement à 52/53 en mangeant déjà peu et surtout en vomissant souvent....que faire???? Ben j'ai pas de solutions... temps pis. Là je pars en vacances en sachant que je ne me prendrais pas la tête, tout comme tu l'as fais toi même...En espérant obtenir une perte de poids comme la tienne..lol...Ben quoi, on peu rêver non? Au faite, est ce que je peu t'ajouter à mes liens?

13:54 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

01/08/2006

l'ultimatum...

... ca y ai, j'ai lancé un ultimatum à mon chéri. Je n'en peu plus de cette situation. Ma santé mental est en jeu et je la sens dangeureusement vaciller. Je sais que si les choses ne changement pas dans notre couple, les choses ne vont faire qu'empirer et je vais atteindre un point de non retour. Le monstre est là, il veille, tapi dans l'ombre. Il attend son heure pour faire son grand retour et prendre sa place que le trône de ma raison. Pour l'instant, il se manifeste de temps en temps, dans les moment les plus inatendue, mais toujours à cause d'une déconvenue, et il se traduit apr de brusques changement d'humeur, l'envie de gâcher le moment présent, de faire du mal, et de me faire du mal. Ce monstre est née de ma frustration. Frustration qui ne cesse de grandir depuis quelques temps. Je n'arrive plus a accepter tous les compromis que j'ai fait en emménageant avec mon copain. Surtout qu'il n'y a pas de retour. Il ne m'offre que son amour (c'est déjà pas mal) mais ça ne suffira pas à faire tenir notre couple.

Ma frustratioin a éjà bien trop pris le dessus sur mes autres sentiment. Je ne me vois pas sacrifier toute ma vie ce que j'aime. Il y a deux points essentiels qui sont la source de mon malaise:

- Avant j'adorais sortir, faire toutes sortes de rencontres, m'éclater le we. Mon copain n'aime pas ça, et son sentiments est alimenté par le faite que désormais, le peu de soirée qu'on fait se terminent mal parce que je pique une colère...colère qui est engendré parma frustration..donc c'est un cercle vicieux...

- Je n'ai ausune aide de la part d emon copain pour les tâches ménagère et quotidiennes(sujet que j'ai déjà abordée) .Je n'ai pas beaucoup de temps en semaine pour faire tout ce que je veux (linge, ménage, repas, courses...) alors, du coup, j'y passe mes journées le we quand mon copain travail. Et je ne fais rien d'autre de ce que j'aimais faire avant.... J'ai l'impression de vivre entre mes 4 mures, de ne sortir que pour aller travailler, faire des courses et faires des choses que mon copain aime.

J'ai parlé de tout celà à mon copain hier soir lorsque le monstre a fait une apparition en plein milieu d'un calin (comme si, en interrompant tout, je voulais que mon copain éprouve un peu de ma frustration...plutôt pervert hein? Pas tranquille la fille). Je lui ai dit qu'il fallais qu'on trouve une solution à tout ça pendant les vacances parce que je n'envisageais pas de passer ma vie comme ça, à refouler ce que j'aime et faire ce que je n'aime pas pour le bon plaisir, et déplaisir de mon copain... Grosso modo, c'est soit il fait des efforts, soit c'est la rutpure, même si c'est la dernière chose dont j'ai envie. Je l'aime temps, mais mon amour ne suffit pas à surmonter tout cela.

J'me sens mal, triste, désemparée, tellement seule.... La boule dan sla gorges a refait son appartion...cette boule qui m'empêche de manger. Ca y est, je ecommence le jeûne partiel. Je ne veux plus manger, je ne veux plus rien. Je veux me replier dans ma coquille et rester là... à attendre..quoi? Je ne sais pas. Un mieux.

Ce qui m'inquiète c'est qu'à ausun moment mon copain n'a dit qu'il essayerai de faire des efforts.... Que faire? Je me sens au bord du gouffre...

J'suis désolée mon message n'est pas très gaie aujourd'hui, mais depuis ce matin je passe mon temps a essayer de refouler mes larmes...

Lyly, pour répondre à ta question, oui, mon copain sait..mais il sait aussi que j en eveux pas qu'il intervienne, alors il ne fait rien....Pour ce qui est des gensnaturelement mince, et bienj'me dit qu'ils ont de la chance, c'est tout, c'est ainsi, et on ne peu pas y faire grand chose... mais lorsque je vois quelqu'un de mince, je ne peu m'empêcher de me demander si elle a des TCA... Au faite, le liens de ton blog n'était pas complet..... j'ai pas pu aller voir...

Pussy cat, ma lolotte, j'espère que tu es plus en forme qu'à 7h ce matin...tout pleins de bisous de courage...

Perfect slim,pour répondre birèvement à tes questionnement. J'ai crée ce blog il y a 2 ans, suite à la rupture avec mon ex (ca faisait 7 ans qu'on était ensemble et il a fini apr me tromper...bref, par drôle). A l'époque, je pensais être débarassé des TCA, c'est pour ça que sur toute la première partie de mon blog, il n'en est absolument pas question...ensuite j'ai rencontré mon copain, ça allais mieux et j'ai laissé mon blog à l'abandont. Puis, suite à un opération des dents de sagesse qui a très mal tournée, en septembre2005 (je n'ai pas pu m'alimenter, ou très peu, pendant 3 semaines) j'ai rapidement perdu entre 6 à 7 kilo et là les TCA sont revenus en force, avec l'envie de perdre plus, toujours plus... Je mesure 1m65. en septembre 2005 je pesais 63 kilos... a présent j'oscille entre 52 et 53 kilos (et je suis loins d'être mince...). J'aimerai passer sous les 50 kilos pour finalement atteindre un beau petit 45 kilos...pour voir... même si je sais que je ne pourrais pas le maintenir... Je ne fais pas de régime, je ne m'interdits aucun aliment, mais je jeûne souvent et je limite mes quantités...

Save c'est marrant (si on peu dire), mais le besoin de contrôler sa vie revient souvent chez les personne atteinte de TCA...d'ailleurs contrôler ses prises alimentaires et son poids son déjà un pas dans ce sens.... va savoir...

bon voilà, je voulai sajouter que je suis en congés vendredi soir et que je ne pourrais malheureusement pas poster pendant presque 3 semaines faute d'accès à internet.... Ca va me manquer, et vous allez me manquer.... snif...

13:25 Écrit par titecoco dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |