05/04/2006

....qu'est ce que je m'en veux....

...d'entrainer ceux que j'aime dans mon sillage....hier soir j'ai eu une discussion avec mon chéri sur un sujet trop personnel que je ne peu pas révéler ici. Il en est ressorti qu'il a honte de lui, de son physique. Il dit avoir grossi et s'être laissé allé...blablabla. Ce discourt m'a laissé un goût amer. Je le connais que trop pour l'avoir moi même énoncé tant de fois. Je n'arrête pas de me dire qu'il ne se serait jamais remis en cause physiquement, de la sorte, si je n'avais pas des TCA et si j'arrêtais de prendre la tête à tout le monde avec ça. Mon côté nombriliste me désole et me répugne.Le fait que je me pose des questions sur mon physique a du lui faire penser que j'étais intrensigente là dessus... je ne sais pas. Pourtant je l'adore comme il est mon chéri. Je me fou de savoir s'il a pris un peu de ventre ou perdu un peu de muscle....Mais mes paroles son veines....

Oh je sais, j'vous vois venir. Vous allez me dire que c'est l'hôpitale qui se fou de la charité...et c'est vrai. Ce que je regrête dans tout ça c'est d'être la cause de son mal-être. J'ai envie de pleurer....

c'est pas la joie aujourd'hui. Enfin hier ce n'était pas top non plus, mais comme j'étais en réunion toute la journée, je n'ai pas eu le temps de me regarder le nombrile. Du coup,le grand n'importe quoi est revenu en force le soir. Lundi soir, j'avais mangé 3/4 d'une pizza, mais j'avais réussi à tout garder. Petite victoire? non, je dirais plutôt grande lâchetée et lassitude face à l'effort physique que me demande le fait de vomir.

Hier soir j'étais encore sur ma culpabilité de la veille. Mon chéri est passé me prendre au travail parce que j'suis sortie tard. Comme j'étais crevée, pas envie de cuisiner ni la patience d'attendre que mon copain le fasse, on est allé au buffalo grill. J'ai mangé (attention c'est festival!!) 2 ailerons de poulet, 3 petits morceaux de barbecue ribs 2 cuillères à soupe de chili, des haricots verts, une glace 2 boules + 1/2 brownie le tout accompagné de vin.... Retour à la maison, direction salle de bain... et on connait la suite... mais le plus pathétique dans tout ça, c'est qu'aujourd'hui je me dis que je n'ai plus toute cette sale nourriture dans le ventre; et heureusement que j'ai rejeté tout le vin, parce que même sans ça, j'ai une migraine (sans doute de fatigue) terrible...ça aurait pu être pire....

bon j'suis fatiguée, lasse et triste. Je retourne bosser, au moins ça m'occupe l'esprit.

Au faite comme je te l'avais promis Designer, voici un photo de ma robe de soirée achétée récement.

au faite Pods, si je t'ai inclu dans mon cercle d'amis, c'est parce que j'taime bien....

13:55 Écrit par titecoco | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Superbe robe Dommage que la photo soit un peu petite, mais j'adore ce genre de robe de cocktail. Par respect pour toi et ton chéri, je n'en dirais pas plus ;-)

Il y a des jours "avec" et des jours "sans" Cela arrive à tous le monde. Le nombrilisme (à condition d'avoir un joli nombril - ce dont je ne doute pas) a pour inconvénient de limiter la vue. La fois passée, je t'avais conseiller de te regarder autrement dans le miroir. Aujourd'hui, j'ai envie de te dire "Smash the mirror" (Tommy - The Who)

Si je peux me permettre: Ne perds pas de vue l'essentiel

Voici une petite blague pour te remonter le moral
Un patient gravement malade est à l'hôpital. La famille est réunie dans la
salle d'attente. Un médecin entre, fatigué et dit :"désolé, je vous apporte de mauvaises nouvelles. L'unique chance de survie est une greffe de cerveau. C'est une opération expérimentale, très risquée et dont les frais seront totalement à votre charge."

La famille reste abasourdie.

Un des membres demande : "Combien coûte un cerveau ?"

"Ça dépend, répond le médecin, 5000 Euros pour un cerveau d'homme, 200 Euros un cerveau de femme".

Alors un long moment de silence s'installe. Les hommes de la famille se
retiennent de rire et évitent de regarder les femmes. Un curieux ose quand même poser la question : " Docteur, pourquoi une telle différence de prix ?"

Le docteur sourit face à une telle question, puis répond : "Les cerveaux de
femme coûtent moins chers, car ils sont d'occasion : ce sont les seuls à
avoir été utilisés "

Écrit par : Designer | 05/04/2006

ahah... ... elle est bien bonne celà là....je la connaissais mais dans l'autre sens: le cerveau des homme moins cher car d'occase.... ;-)
Petite question: comment on fait pour ne pas perdre l'essentiel? Je me fait happer par mon côté égoïste (parce que pour moi nombrilisme/égoïste sont presque équivalents), je m'en rends compte, mais je ne suis pas capable d'y faire face, même par amour... c terrible je trouve.... c'est ça qui me rend le plus triste je crois...

Écrit par : TiteCoCo | 05/04/2006

essentiel Coco,

Hormis ton obsession de cruella, je suppose que tu as des envies, des passions, des buts que tu souhaites réaliser dans la vie. Comme j'ignore tout de tes aspirations je vais faire dans le classique: Une maison, des enfants, faire le tour du monde,...

Je suppose que ton chéri en a aussi. Comme tu le décris, il n'est pas du style Foot et Kro dans le canapé.

L'essentiel peut être les buts que vous avez en commun. Ce que vous voulez construire ensemble, a courte, a moyenne, et à longue échéance. L'essentiel, cela peut-être Lui, tout simplement. Vaut-il mieux te retrouver seule avec 40 kg ou avec lui et 55 kg ? Je ne te dis pas d'y renoncer par amour de lui, mais d'y réfléchir pour toi même: Où se trouve ton bonheur ? Avec ton chéri ou sur cruella ? Tu te rends compte que tu ne peux avoir les deux. Choisir, c'est renoncer. Hier, il t'a adressé un signe. Fort, presque violent, parce lui aussi ne ne veut que ton bien-être et votre bonheur. C'est là que je te dis de ne pas louper l'essentiel.

En relisant, je me rends compte que je fais un peu moralisateur. Je m'en excuse. Je ne voudrais qu'une partie de ta vie se nomme...cruella ;-)

Écrit par : Designer | 05/04/2006

.. quand j'ai commencé à lire ton article, j'ai mal compris, en titre j'ai lu : "....qu'est ce que je m'sens mieux...." .. humm dommage, ce n'etait pas vraiment ça..
Pour ton copain, est-ce que tu crois pas que ce serait possible qu'il s'est plaint de son physique et du fait qu'il avait grossi uniquement pour que tu prennes conscience de ce que lui il ressent quand toi tu te plaints alors que lui il t'aime comme tu es ?
Ou alors c'est pour te dire d'arreter de te trouver grosse car lui aussi il se trouve gros mais ne se plaint pas.
tres joli ta robe, on dirait jennifer aniston!

Écrit par : ptitelutinee | 05/04/2006

falut toi fe fiens te faire rire un peu...
biffou et ponne femaine
héhéhé

Écrit par : jojo | 05/04/2006

moi aussi bon bahh moi aussi alors, je me trouve gros ..
tant pis je serais manequin chez herta !

Écrit par : PODS | 05/04/2006

Les commentaires sont fermés.