08/02/2006

Réponse à Designer...

J'aimerai répondre ici à Designer pour son dernier commentaire(que je copie colle ci dessous):

 

 

Il y a des jours comme ça

Il arrive que parfois, on pense qu'on va pouvoir aider une personne. Aider signifie: Dis-moi ce dont tu as besoin et je ferais ce que je peux pour te l'apporter. Sinon, c'est pas de l'aide. C'est de la pitié pour se donner bonne conscience.

J'ai essayé d'aider, mais tu es trop forte. Je ne peux que constater mon échec. j'en suis triste et désolé. Sans doute se trouve-t-il des personnes plus fortes pour t'apporter du réconfort. Sans attendre d'atteindre 50kg, tu parles déjà de 45... et après...

Qui te trouve trop ronde ? Qui n'aime pas un peu de rondeurs ? C'est sans fin. Comme tu le dis avec justesse, "C'est bien là que se situe le problème"... mais parfois, il faut savoir dominer l'esprit au lieu de se laisser dominer par lui.

Toi qui est une révoltée par nature, ne te laisse pas dominer par lui, rebelle-toi. Ce sera mon dernier conseil

 

Je crois que malheureusement, je refuse inconsciemment l'aide qu'on veut m'apporter. J'accepte le réconfort, mais comme je ne veux pas grossir, je ne veux pas reprendre une alimentation normal. Je n'ai pas envie de m'en sortir pour la bonne et simple raison que celà va signifier: reprise de poids. Il n'y a rien de plus effrayant pour moi que d'entendre ces mots.

Je ne veux pas grossir, je ne peu pas grossir....

Tout le monde le verrait, je le verrais et je ne pourrai pas me regarder dans un miroire. Je me trouve déjà trop ronde. Comment accepter de reprendre du poids qu'il faudrait que je perde?

Je ne suis pas filiforme..loins s'en faut. C'est pour ça que je veux encore m'affiner.

Ensuite, vouloir descendre encore et encore, c'est plus de la curiosité malsaine et un besoin de défis: pouvoir montrer combien je peu être forte.

Et j'ai plus l'impression de dominer mon esprit, en refusant de manger, plutot que lui ne me domine. Je suis plus forte que lui...

Et je suis bien trop fière pour accepter de laisser tomber, de lâcher prise. Je le ressentirait comme un échec.

J'ai envie de pleurer... Je ne peu pas...

Alors j'arrête ici mon article.

Je suis triste

15:05 Écrit par titecoco | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Ca fesait longtemps que je n'étais plus passée sur ton blog... Je lis que tu n'espas bien dans ta peau... moi pas des masses non plus.
si t savais combien je pèse...

Écrit par : stella | 08/02/2006

Merci Stella... ... pour ton passage sur mon blog... je suis en train de découvrire ton nouveau blog... je n'en suis quau début, mais ta rupture me rappel la mienne avec mon ex... dure

Écrit par : TiteCoCo | 08/02/2006

Les commentaires sont fermés.