31/01/2006

L'effondrement

Ca y est, je craque... je viens de quitter la table du déjeuner presque en courant pour ne pas l'éffondrer devant les autres...

M'éffondrer de douleur, j'ai très mal au ventre...

M'éffondrer en larme....

M'éffondrer de frustration...

M'éffondrer de colère, parce qu'on a enore fait allusion à ce que j'avais mangé.... 

Je suis partie, j'ai fermé la porte et j'ai commencé à pleurer, mais là une collègue est revenue dans le bureau, alors j'ai rapidement séché mes larmes, et la je les retients coûte que coûte. J'ai une grosse boule dans la gorge, le nez me pique, et des larmes qui menacent de tomber au coins de mes yeux....

Je ne demande qu'une chose : qu'on me laisse tanquille...

13:04 Écrit par titecoco | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Calme ton courroux Coco,
je sais pas si je fais bien de venir ajouter mon grain de sel. La situation semble déjà assez explosive comme cela. Ma mère disait "Regarde ce qu'il ya dans ton assiette" lorsque quelqu'un se mêlait des affaires des autres. Qu'est-ce que ça peut bien faire à tes collègues ce que tu manges ou pas ? C'est sans doute pour servire d'excuse à ce qu'elles s'empiffrent...sourire!
Je t'ai dit, j'essaye de comprendre. C'est sans reproche. je suis pas ni ta mère ni ton "grand frère" ...encore heureux, qui voudrait d'un grand frère comme moi.
Ton corps se défend contre la privation de nourriture, c'est pour cela que tu ne maigris plus. Cela veut-il dire qu'il faille manger plus ? B'en non, mais différement pour le surprendre, être là où il ne t'attend pas. Changer les horaires, les mets, les quantités.
Tu parles de 1090K/cal. Pour le moment, je tourne entre 800 et 900K/cal, sinon je perds pas un gramme.
Par contre, je garde ta remarque "je suis pas très à l'aise à table", on en reparlera si tu veux.
Courage! Toute la terre n'est pas contre toi

Écrit par : Designer | 31/01/2006

Je suis calmée...;-) ...enfin presque...
Le pire c'est que c'est essentiellement un collègue masculin qui me fait des remarques...les autres c'est plus rare et plus par curiosité, je pense...
oui surprendre mon corps, je pense que c'est la solution, mais je n'ai pas grand chose qui me fait envie alors pas facile...
j'ai décidé de me restreindre d'avantage...c'est pas malin, je sais...
Par contre mes 1090 kcal d'hier,je pense avoir compté très large, je pense que je sui sà moins par jour en temp normal...ais je peu faire encore moins....
en tout cas merci de ton soutient "grand frère" lol... et j'veux bien que tu me dise de ce que tu penses de ma remarque sur le faite de ne pas être à l'aise à table...

Écrit par : TiteCoCo | 31/01/2006

Le grand frère "Grand frère"... J'ai encore eu une idée moi. Je pensais que tu allais me dire "Mais non, grand couillon, j'ai pas besoin d'un grand frère"... Rires!!!
Donc comme ça tu prends en compte les avis des hommes... étonnant, je pensais que seul l'avis de ton chéri comptait. Parce que si tu t'arrêtes à cela tu n'es pas sortie de l'auberge. Toi qui n'aime pas manger, c'est un comble!
Alors, je vais te donner un exemple automobile... b'en vi. Imagine que tu te ballade en rue et que tu trouves une auto très jolie. Mais que la personne qui est avec toi, la trouve très moche. Maintenant, imagine que cette voiture soit magique et qu'elle puisse se tranformer pour plaire à tout le monde. Crois-tu qu'elle a une chance d'y parvenir ? Justement, ce qui fait sa beauté et sa richesse, c'est qu'elle ne plaise pas à tout le monde. Mais elle s'en fout car ceux à qui elle plaît on du plaisir à la voir et à la conduire...à passer du temps avec elle.
Alors, lorsqu'un collègue masculin veut faire l'intéréssant en épatant les autres, il s'en prend à la première personne qu'il trouve pour se faire mousser lui-même. Sa remarque est par essence égoïste. Il ne te vise pas toi en particulier, mais elle veut se mettre en avant (pour draguer ?). Comme intrinsèquement, il n'a rien de personnel qui le rende intéréssant (sauf peut-être son titre de chef), il le fait au détriment des autres.

Alors, regarde, sur la plupart des photos que tu déposée, tu rigoles. Et ça, c'est pas donné à tout le monde. Garde ton merveilleux sourire, laisse les remarques des autres pour ce qu'elles valent. Regarde Scott, tu verras combien tu es précieuse pour lui. Regarde ton chéri, tu verras combien il t'aime, alors le reste...
J'ai plus le temps ce soir :-( mais on reparlera du malaise à table.
Demain, tu croises les doigts pour moi, j'ai une grosse démo pour un nouveau client...

PS: Excuse la naïveté de ma question, mais, c'est quoi ton projet ? Tu en parles qq part ? J'espère que je ne commets pas d'impair

Écrit par : Designer | 31/01/2006

Les commentaires sont fermés.